jeudi 2 mai 2013

Bronco Buster:Concert à Lesneven


On peut faire des lignes et des lignes sur l’accueil des gens de ch’nord car bien souvent ils le méritent. Mais il ne faut pas non plus oublier les autres. En Bretagne aussi, on sait faire. Direction Lesneven, prononcer ‘laise né vin’. Départ  8h30  arrivée 13h00. Heure des balances prévues pour 14h00. Marc est déjà en mode combat ! Dans le camion c’est musique  à donf, avec au programme : Rage against the machine. Groupe de Métal Rap des années 90’s. Autant dire que ça t’atomise directement les deux esgourdes. Ca te boulotte la portugaise en une fraction de seconde ! 
A peine 9 h00 du matin et nous voila tels Beavis and Butthead à headbanger mollement, réveillant nos vieilles cervicales de Bluesmen, ainsi que  quelques lointains souvenirs, d’un temps ou nous étions encore au top de notre forme physique. Volume à 72 !!!  OREILLES EN MIETTES. La Bretagne ? Encore trois heures de route, courage!
C’est bien sûr sous une pluie diluvienne (amis Bretons bonjour) que nous franchissons notre ligne d’arrivée avec une demi-heure d’avance ! Accueil très professionnel de Monsieur Bernard (Président du comité des fêtes). Avec Bernard, un carré c’est carré, et un triangle ce n’est surement pas un rond ! Faut pas prendre les gens pour des jambons …Alors on ne traîne pas, on gare le camion sur le coté de la salle, et pas devant, et on dit OUI Monsieur. Ok ?
Oui Monsieur.
C’est bien.
On décharge le camion et on fait la connaissance de quelques autres bénévoles dont Monsieur Albert qui contrairement à Bernard (qui est un type extra, mais réservé) serait un peu plus de la déconne… encore que, en ce début d'après-midi on les sent tous les deux un peu stress. 

Ils sont lui et Bernard les principaux instigateurs de ce rendez-vous de musiques Blues depuis 3 ans épaulés par 21 bénévoles. On taille le bout de gras, on espère du monde pour ce soir, on admire la salle de l’Arvorik : Magnifique ! Bref on papote, on papote. Premiers sourires, première rigolade, c’est cool ! on va bien s’entendre avec ces deux zigotos là. 

Avant de faire notre balance, petit tour à la salle des sports, (Non,c’est pas pour un tennis connard !)
Un bisou à chacune des bénévoles qui nous attendent et qui nous ont préparé un petit buffet froid, de quoi nous remonter un brin. Ça fleure bon la gentillesse, toute l’équipe est sympa, disponible, et visiblement contente de recevoir les 3 groupes du jour. L’ambiance est familiale, c’est comme à la maison. (En plus grand, avec les tables de ping-pong et le terrain de Basket en plus…Salle des sports oblige)
Petit café, ça fait du bien …car on s’les caille quand même un peu. Puis retour sur scène pour la balance. Je m’intéresse au système son. C’est du top. Du Christian L. en retour et en façade. 
Aucun soucis, on est sur du velours. Les techniciens maîtrisent, et on peut laisser rapidement place aux autres zicos.
C’est l’heure de l’interview pour Radio Emeraude…Marc et Alex s’y colle. Rendez-vous dans les loges avec François, un journaliste quelque peu atypique. Il a le look Rock’n’roll, qu’il porte plutôt bien, mais …
........Raphael Mezrahi sors de ce corps !
Que de questions étranges, parfois même à la limite du Cosmique !!!…Capitaine Kirk à l’Enterprise vous me recevez ? Capitaine Kirk à l’Enterprise ? CHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHH.
François était peut être ? un peu 'hors phase' ce Samedi, mais c'est un passionné, et ça au moins, on ne peut pas lui retirer.

Tout s’enchaine alors plus vite, avec la balance des deux autres groupes. Apéritif, repas, bonne déconne à table, et début du spectacle…21H00. Organisation au top. Dans les loges du café chaud, des sodas un peu d'alcool, quelques palets breton, et de la bonne humeur.

J’assiste avec Axel et Didier, au trois quart du concert du premier groupe : Lazy Bones. Année 40’s 50’s. Bon esprit, bon feeling, bon choix de chansons, en bref un bon set. Je n’ai pas vu les Rolling cats,  Mais à l’écoute des balances, on pouvait déjà se rendre compte du bon niveau de chacun des musiciens. Mention à M. Genouel (guitare) qui devrait sous peu aller taquiner les grands guitaristes blues de l’hexagone, Stan Noubar pacha, Pascal fouquet, Arnaud Fradin, Nico Duportal, j’en oublie …  On se prépare à monter sur scène et après le long, très long, TROP long dernier morceau des Rolling Cats c’est l’heure pour nous d’envoyer du Bronco Buster sound ! 














En dépit du fait que j’ai eu un son de M**** tout au long de notre set, à cause d’une pédale défectueuse, on a tous pris du bon temps avec ce public, qui si il n’était pas nombreux, est resté connecté à nous durant plus d’une heure et quart. Un peu plus de "people" aurait été parfait, mais de vous voir accueillir notre musique aussi bien aura suffit à notre bonheur. MERCI.
Ci-dessous la critique très cool de « Chufere » que je remercie au passage pour le post "supersonic" de ces vids sur youtube. 

... C'est maintenant au tour des Caennais de Bronco Buster d'enflammer l'Arvorik. 
 Je m'attends à un grand et beau moment avec ce groupe. Avant de venir j'ai pris soin d'écouter un peu ce qu'ils faisaient, et ils ont clairement tout pour me plaire ! Le blues, le funk, et un méchant groove !   Whouaaaaaaaa ! Quel groove ! Quel feeling ! quelle patate ! Quel pied !!!!!  Et quel sacré personnage que ce Christophe Becker !
Ils ont réussi à faire se lever le public de l'Arvorik (dans une salle remplie de fauteuils, ça n'est pas une mince affaire).
Vive les Bronco Buster !!!

...Avant de prendre la route du retour je passe par le stand "merchandising", je me procure le cd "Hot Blues & Heavy Swing" des Lazy Bones ainsi que celui des Bronco Buster. 
Me voilà équipé pour faire durer le plaisir encore un moment !

Mister Chufere, big up man!


Grizzly Love et Axel Ribard Becker

I'm a fool since your love made me blind!

Bronco Buster Lesneven 2013

The Blues...

is...

ALIVE !
Fin du concert, place à l'after...car en Bretagne faut le savoir ça ne s’arrête JAMAIS! Je ne peux malheureusement rester. Un dernier salut à toute l'équipe encore présente sur le plateau, une big bizz à Bernard et c'est fini. Rideau.  Nous regagnons Caen, mon amour de femme, moi, Axel, et Benjy  notre pilote émérite. Arrivée 6h02 du matin. C'est l'heure à laquelle se coucheront Marc, Didier et Alex... On ne rendra jamais assez la monnaie de la pièce, à tous ceux qui dans l'ombre bossent bénévolement pour que nous, musiciens vous fassions passer un bon moment...
J'espère sincèrement que ce festival fera le plein l'an prochain. Ce serait une récompense minimale et méritée.
Merci à tous et toutes, à bientôt peut-être sur la route du Blues et je vous souhaite tout le meilleur à venir.
Bizz
Tof
Un spécial remerciement à Lénaïc pour avoir soufflé notre nom à l'organisation de ce Festival.



6 commentaires:

Chufere a dit…

Merci Mister Tof' !

J'ai vraiment passé une super soirée à l'Arvorik, super concert, bravo ! J'espère que j'aurai l'occasion de vous revoir en concert en Bretagne ou ailleurs, Kenavo !

Anonyme a dit…

c'est vrai pour l'accueil (en tant que spectateur) je l'ai vécu et c'est vrai pour l'ambiance ce fût une super soirée MERCI A TOUS !!!

Biscotte Go a dit…

moi aussi j'ai passé une excellente soirée, vivement samedi pour un nouveau moment de bonheur en barre...Courage pour la semaine et à samedi !

Anonyme a dit…

et des news de Lézardrieux alors ?????

bronco buster a dit…

Bonjour Anonyme.Les news du trieux tonic blues festival de lézardrieux arrivent très vite...Un peu de patience. Mais je peux déjà te dire qu'on a vécu une très belle soirée. A bientôt sur le blog et merci de ta visite.
TOF

Anonyme a dit…

de la patience ? quel est ce mot ? bon ok alors j'attends...